• ♦ CHAPITRE 1•2 ♦

     

    An 2907 de l'Ère des Continents

    Planète : Triade

    Continent : Triamine

    Lieu : Île Coco

     

    ♦ CHAPITRE 1•2 ♦

     

    Lona n’avait pas expliqué à ses fils la raison pour laquelle ils étaient conviés sur l’Île Coco. La lettre d’Azoran disait clairement qu’il souhaitait présenter Aurah au roi provisoire d’Inh : Stephen di Ventum. À la mort d'Ève, Azoran avait organisé une élection : à l'aide de missives magiques, les habitants d'Inh votèrent majoritairement en faveur de Stephen di Ventum, un mage d’Air proche de la famille royale d’Inh. Cet aristocrate de Ventus était de taille moyenne et portait un long manteau de plumes blanches. Ses cheveux, qui devaient être noirs dans sa jeunesse, grisonnaient à présent, une longue mèche tombant sur son visage pâle et émacié. Il marchait une lance à la main. Une lance ailée. En arrivant sur l'Île Coco, Aurah détailla cette étrange arme : le manche en acier (ou peut-être en argent ?) était très fin. La pointe effilée de la lance arborait des reflets bleu glacé. À la base de la lame se trouvait une petite paire d’ailes blanches, composée de vraies plumes. La lance devait certainement lui servir de bâton magique et amplifier ses pouvoirs…

     ♦ CHAPITRE 1•2 ♦

    Stephen remarqua le regard insistant d’Aurah et se présenta à lui :

     

    – Bonjour, jeune homme. Je suis le régent d’Inh. Et voici…

     

    Alliant le geste à la parole, Stephen souleva l’artefact comme s’il ne pesait rien.

     

    – Pégalinos. C’est une lance sacrée qui se transmet dans ma famille à chaque génération. On dit que cette arme fut forgée par Albéron Cidor lui-même, tu te rends compte ? Comme l’Argentis, d’ailleurs…

     

    Le régent semblait beaucoup s’amuser de tels sous-entendus. Azoran lui intima le silence d’un regard. L’espièglerie du mage d'Air était connue de tous. Lona n’apprécia cependant pas un tel comportement, surtout envers l’héritier légitime du trône d’Inh. Et que voulait-il dire par là ? De quoi parlait-il, exactement ? Ils se dirigèrent ensuite vers la demeure du Radieux. C’était un grand manoir, érigé par des habitants d’Inh qui avait suivi le Dragon après la Pluie de pierres bleues. La bâtisse s’inscrivait parfaitement dans le paysage, avec ses colonnes de jade et sa belle marqueterie. Lona demanda à ses fils de l’attendre dans la grande bibliothèque où Aurah adorait lire des romans d’aventure et d’anciennes chroniques. Les adultes allèrent dans le patio, ouvert sur le lac insulaire.

     


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :