• ♦ PROLOGUE ♦

    1er jour de l’An 2900 de l'Ère des Continents

    Planète : Triade

    Continent : Triamine

    Pays : Inh

    Ville : Solariàn (capitale d’Inh)

     

    ♦ PROLOGUE ♦

     

    Le palais royal s’embrasait. Les colonnes de marbre blanc, les tapisseries aux armes de la famille, les décors d'or et de diamant... tout devenait poussière et s'élevait en de sombres volutes. La guerre faisait rage pour défendre la cité du Soleil des envahisseurs d’Enfeurh. Les soldats de la reine Sylvia d’Enfeurh, vêtus d'armure de jais, assiégeaient le palais de la reine Ève Jones d’Inh.

    Au conflit s’ajoutait une pluie de roches bleutées, traversant les toits de tuiles rouges. Sylvia l'Elfe d'Ébène était en effet parvenue à l’impossible : détruire le Soleil, source de puissance de la reine Ève et de son peuple. Mais l'astre-seigneur, en mourant, avait laissé éclater son chagrin sous forme de pierres céruléennes. Traversant l’univers, ces blocs, gelés par la magie malfaisante de Sylvia, s'étaient transformés en petites pierres, lesquelles reconnaissaient leurs enfants. Lorsqu’une pierre bleue touchait un membre du Clan du Soleil, il se transformait en Dragon, accroissant ses pouvoirs pour riposter. Les survivants du Clan parvinrent ainsi à repousser l'armée adverse. La reine Sylvia d’Enfeurh s’avoua vaincue et se retira dans son palais, jusqu’à sa mort. Son plus proche conseiller s’autoproclama roi d'Enfeurh. Un règne tyrannique débuta… Quant aux habitants d’Inh (à savoir tous les membres du Clan du Soleil, puisque les résidents étrangers fuirent la guerre), tous furent transformés en Dragons de Feu ou de Lumière. Ils conservaient leur personnalité, leurs souvenirs aussi, mais leur vie s’en trouva à jamais bouleversée. Tous ? Pas tout à fait...

     

     ҉

     

    Au même moment, dans la chambre de la reine Ève.

    Lona, gouvernante de la famille royale d’Inh, pria une dernière fois pour le salut du corps sans vie de la reine Ève, prit le bébé qui criait dans son berceau et s’enfuit du château en feu, sans savoir que les soldats ennemis se retiraient. Sa course effrénée s’arrêta brusquement lorsqu’une pierre bleue tombée du ciel la heurta à la tête. Lona chuta, conservant malgré tout son étreinte autour du bébé qui ne cessait de crier et de pleurer. Le corps de la gouvernante rayonna et Lona se transforma en Dragonne à la robe pourpre. Le nourrisson se calma soudain et plongea son regard gris acier dans les yeux dorés de la Dragonne. Même si l’apparence de Lona avait changé, elle avait la même odeur. Le même regard. Le bébé semblait percevoir ce que nul autre n'aurait été capable de voir. Puis il finit par s'endormir.

     

    Lona prit l'escalier principal avant que celui-ci ne s'effondre. En sortant du palais, elle assista, impuissante, à la transformation de son propre fils, Aaron, en Dragon aux écailles céruléennes. Avant de comprendre la situation, Lona montra le bébé Humain qu’elle portait dans ses bras. Un Humain... Le dernier du Clan du Soleil. Lona prit sa décision : elle élèverait Aurah Jones d’Inh comme son propre fils. Il grandirait dans un pays peuplé de Dragons. Il apprendrait tout ce qu’un garçon Humain devait savoir sur le monde qui l’entourait. Ses origines lui seraient révélées en temps voulu...

     

    Ce fut Azoran le Radieux qui les trouva et qui les mit en sécurité en attendant le retrait complet des troupes ennemies. Il rassembla autant de membres du Clan qu’il le put. En sacrifiant une partie de leurs pouvoirs, ils créèrent dans la précipitation un nouveau soleil, appelé Étoile. Après tout, un monde sans soleil équivalait à une condamnation à mort pour l'ensemble de la Triade. Toute fois, l'Étoile ne survivraient pas éternellement... Le Radieux reçut à cet instant une vision divine : il vit un Humain blond, au regard d’argent et à la volonté de fer, s’emparer d’un bâton légendaire, au pouvoir assez puissant pour reconstruire le Soleil originel. Cela ne se passerait qu’une quinzaine d’années plus tard… En attendant, les Dieux lui révélèrent l’existence d’un sanctuaire caché, sur une île lointaine, au sud de Triamine, et renfermant ledit bâton.

     

    « Nous te confions Argentis, sceptre béni par nos soins. La prophétie s’accomplira dans quinze années. Le destin de cet enfant dépendra de son apprentissage des arts magiques et de la connaissance de son passé. »

     

    Ce nouveau-né Humain n’était pas seulement l’héritier de la plus ancienne famille royale de la Triade, il était prédestiné à ressusciter le Soleil, source de pouvoir de tout un Clan et père de la Nature elle-même. L'Étoile parvint à remplacer le Soleil dans ses fonctions primordiales, comme l'alternance jour/nuit et l'agriculture par exemple. En attendant, Inh restait vulnérable, sans mages assez puissants pour défendre le pays en cas de nouvel assaut ennemi. Seul Azoran était assez robuste pour conserver une grande partie de ses pouvoirs… qu’il utilisa pour protéger en secret Argentis. Après s’être assuré que Lona et les siens étaient bien en sécurité, il se réfugia donc sur l’île méridionale : Coco.

     

    Beaucoup d'historiens et de chroniqueurs décidèrent d'ignorer les événements – pourtant marquants – de cette année-là. Ainsi, de nombreux érudits et bardes contèrent des versions erronées des événements les plus meurtriers de l'Histoire d'Inh.

     

    Les années passèrent. Aucun étranger n'osait s'approcher d'Inh, réputé dangereux à cause des Dragons qui y régnaient, soit-disant maudits par les Dieux. Là encore, de fausses rumeurs se répandaient à l'égard du Clan du Soleil. Aurah, car il s'agissait bien du prénom choisi par la reine Ève, grandit au sein du Clan, ne voyageant qu'en de rares occasions et uniquement vers l'Île Coco, afin de parfaire son apprentissage des arts magiques auprès d'Azoran, son parrain.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :